FLORENCE MOëGLING

* Juin 1962, mes premiers pas foulent un chemin jonché de fleurs du mal qui accompagneront toute ma petite enfance. Je suis propulsée sur une terre d'accueil où mes pas s'ancreront à jamais un soir de Janvier 1969. Pour seul compagnon, un appareil photo prend place dans ma poche, mes pas me conduisent à l'école, nous sommes en 1970.

* 1978 : Une orientation professionnelle s'impose. Je choisis l'Hôtellerie.

* 1984 : Mes pas d'adultes estampillent le Monde des Vins en étant "une" parmi les premières femmes sommelières diplômées en France. J'ai du doublé d'exigence, de ténacité, de persévérance pour rester debout dans cet univers exclusivement masculin.

Cette passion des vins rejoindra mon premier amour : La Photographie. Les tannins, les caudalies...., les isos, le Noir & Blanc, les couleurs viendront tour à tour m'enrichirent. Stockés dans un carton qui me suivra partout, ces instants d'émotions sur papier glacé retraceront ma vie faite d'intinéraire (d'envies).

* La méditerrannée m'offre en 1995, un port d'attaches aux couleurs du soleil.

* 1996 : Le carton dévoile ses secrets sous l'œil admiratif d'un ami auteur compositeur. L'une de ces centaines de photos sera choisie pour en faire la pochette de son album en cours de création. Cette rencontre amicale sera décisive. Ce sera le début d'une association artistique embellie par les pigments des années.

* 1998 : Première création d'affiche pour un spectacle qui sera joué à l'Olympia.

* 2002 : Fin de mon parcours professionnel uniquement voué au Monde du Vin. Sans vraiment le quitter, je m'en éloigne afin de mieux approcher le Monde des Arts.

De l'argentique avec lequel j'ai découvert les mystères de l'Infrarouge, je passe au numérique.

"Les résidences d'artistes" pour jeunes talents en auto production vont me guider vers les coulisses, les loges pour pousser les portes "Entrée des artistes". Au fil des concerts, d'ateliers, de théâtre,je fais ma place au coeur de cette famille artistique. Je me fonds dans l'ombre afin de mettre en lumière ceux qui font la scène. Ma vocation est là, dans cette atmosphère de sueur, de travail, de concentration et de création.

* 2008 : Virage déterminant je franchis le pas du professionnalisme.

::SON SITE::