SEGOLENE LEFEVRE

Au fil de ces pages, vous croiserez des paysannes et des bourgeoises, des nonnes et des prostituées, des femmes du monde et des courtisanes, des sommelières et des vigneronnes, des journalistes et des prêtresses, des ménades et des ambassadrices du vin. Des anonymes et des célébrités qui, toutes, ont un point commun : elles ont aimé et aiment le vin. A l'aube du XXIe siècle, il n'est plus question de guerre des sexes, mais d'un plaisir partagé autour d'une boisson pas comme les autres qui allie culture, convivialité et plaisirs dans un verre. Néanmoins il faut se souvenir des temps anciens. Certes, les hommes partageaient avec quelques femmes les plaisirs du vin, mais ils se réservèrent pendant très longtemps le privilège de l'élaborer et de le servir. Interdites de chais et de caves où leur simple présence faisait, dit-on, tourner le vin en vinaigre, les femmes étaient tenues loin des flacons ; leur sexe faible n'autorisait pas les boissons fortes dont l'usage pouvait entraîner de funestes conséquences. De servantes d'auberge à sommelières, du verre d'eau rougie aux jurys de dégustations, de vendangeuses à viticultrices, il en aura fallu des audaces, des folies, de la constance pour réussir et se faire reconnaître dans ce monde masculin, mais que ne ferait-on pas pour l'amour du vin !

Biographie de l'auteur
Après des études et quelques années d'enseignement en histoire, l'auteur, Ségolène Lefèvre, intervient aujourd'hui dans une école de commerce. Conférencière, elle participe également à des émissions de télévision et de radio. Elle conçoit et organise des évènements culinaires et des ateliers dédiés au goût et aux plaisirs sensoriels. Tout un chacun pourra la retrouver sur son blog " Boire et Manger, quelle histoire ! ".

::SON SITE::